Les enjeux des espaces périurbains face aux mutations territoriales sur le Sahel tunisien Approches paysagère et environnementale

Par:RAWNEK SAID

________________________________________________________________________

Thèse en preparationProjet de thèse en AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT.
En préparation depuis 2015/2016 à INSTITUT SUPERIEUR AGRONOMIQUE CHOTT-MERIEM.
UNIVERSITE DE SOUSSE


L'auteur

RAWNEK SAID
DIPLOME NATIONAL D'INGENIEUR (2013 Chott Meriem)
Mail:rawnekslama@yahoo.fr

Le directeur de thèse

HICHEM REJEB
PROFESSEUR D'ENSEIGNEMENT SUP AGRICOLE à INSTITUT SUPERIEUR AGRONOMIQUE CHOTT-MERIEM
Structure de recherche:UR13AGR06
Mail:hrejeb62@yahoo.fr

Objectif

Au début des années 1960 la création de nouveaux espaces urbains et touristiques sur le sahel tunisien était l’œuvre de l’Etat mais avec l’essor de l’urbanisme et la privatisation du secteur touristique il y a eu prolifération de nouvelles zones d’implantation à la périphérie de l’enceinte urbaine Cette prolifération a crée un dysfonctionnement à l’arrière pays par la pression des habitats non réglementaires sur des espaces agricoles productifs en oliviers En fait la progression de l’urbanisation vers l’arrière-pays est un processus constant et irréversible qu’aucune action publique n’est parvenue à contenir La perte des terres agricoles a été considérable et les activités agricoles ont été fragilisées de jour en jour du fait de la spéculation foncière La présente étude essayera de s'intéresser au Sahel tunisien la frange périurbaine monastérienne à la frange périurbaine de Mahdia dont le développement est caractérisé par l’absence d’une stratégie de planification et de protection à long terme des espaces périurbains